Liser notre bulletin de juin 2020!

Bonjour à tous,  Nous sommes sincèrement reconnaissants que chacun de vous ait conservé des liens avec le CMTCA pendant une période que nous savons très difficile pour la formation en massothérapie et la profession. Nous nous sommes tenus au courant de vos innovations, de vos défis et de vos questions alors que nous nous efforçons tous d’intervenir face à la pandémie de la COVID-19. Nous espérons que l’ensemble de nos intervenants restent en bonne santé et entrevoient des jours meilleurs.     Dans cette communication, nous voulons aborder certaines des questions que nous avons entendues des programmes de formation quant à la façon d’adapter leurs programmes pendant la pandémie de la COVID-19, et comment préparer le milieu de la formation une fois que nous aurons passé la situation d’urgence. En cette période difficile, j’ai rencontré à quelques reprises les représentants d’organismes d’agrément d’autres professions (en tant que membre de l’Association des agences d’agrément du Canada) et d’organismes de réglementation des massothérapeutes. L’occasion de faire connaitre les défis et de partager des idées et des solutions concernant la situation actuelle s’est révélée précieuse. En vous remerciant,  Kathrina Loeffler Directrice générale, CMTCA

Nous sommes heureux de dire que le CMTCA a été en mesure de répondre rapidement aux besoins de l’ensemble du personnel pour le travail à la maison, ce qui nous a permis de poursuivre les travaux d’examen de l’agrément et d’appuyer nos intervenants. Heureusement, nous n’avions pas de visites d’agrément immédiates prévues sur les lieux, et nous avons donc pu porter notre attention sur le soutien de nos intervenants au fur et à mesure de leur adaptation et intervention face à la pandémie de la COVID-19. Nous avons également adapté notre assemblée générale annuelle pour tenir une réunion en ligne et nos autres réunions du Conseil, qui étaient déjà prévues sous forme d’événements en ligne, ont été tenues et le seront au moment déterminé.


Continuez à lire pour obtenir de plus amples renseignements, y compris :

  • Félicitations aux programmes ayant obtenu l’agrément et l’agrément préliminaire en mars de cette année;

  • Ressources destinées aux programmes ayant des préoccupations concernant la collation des grades et les heures de pratique avec le public en raison de la pandémie de la COVID-19.

“Seuls nous pouvons faire si peu; ensemble, nous pouvons faire beaucoup."

- Helen Keller

Mention de source Dylan Ferreira, unsplash.com

Nous vous invitons à tirer profit du forum du CMTCA, où les enseignants et autres intervenants peuvent partager des questions, des réponses et des solutions en cette période difficile.  

Félicitations à ...

Le comité et le personnel du CMTCA tiennent à féliciter sincèrement et chaleureusement les programmes suivants qui ont obtenu l’agrément ou l’agrément préliminaire au cours des derniers mois.

Programmes agréés

  • Canadian College of Massage & Hydrotherapy, site de Halifax – programme de massothérapie mixte de 20 mois, 16 mois et 3 ans (Nouvelle-Écosse)

  • Lethbridge College – programme de massothérapie (Alberta)

Agrément préliminaire

  • triOS College – programme de massothérapie (campus de Fredericton, Moncton, Saint John, Hamilton, Kitchener, London, Mississauga et Windsor)

Nous rendons hommage à votre travail acharné et votre dévouement envers l’amélioration constante de la qualité. Nous sommes conscients que cette réalisation vous permettra d’offrir un milieu d’apprentissage optimal à vos étudiants et de contribuer à leurs compétences et leur formation en tant que massothérapeutes efficaces.

Le CMTCA voudrait également souligner la triste nouvelle de la fermeture de deux collèges de massothérapie de l’Ontario, le Canadian College of Massage & Hydrotherapy à Cambridge et Toronto. Les deux collèges avaient des programmes qui étaient agréés par le CMTCA. L’incidence de la COVID-19 sur la profession de massothérapeute et les programmes de formation en massothérapie continue d’être profonde, et nous tenons à exprimer notre sympathie et nos meilleurs souhaits au personnel et aux étudiants de ces programmes.

L’incidence de la COVID-19 sur les diplômés en 2020

Pour de nombreux enseignants, une préoccupation principale pendant l’interruption liée à cette situation d’urgence concerne les étudiants en voie d’obtention de leur diplôme. Ces étudiants sont sur le point d’achever leur programme et ont déjà complété un nombre important d’heures de pratique clinique. Le CMTCA comprend que ces nouveaux professionnels sont presque prêts à devenir un atout précieux de notre système de soins de santé, si seulement nous pouvons trouver une façon pour qu’ils obtiennent leur diplôme et deviennent agréés dès que possible.

Pour la plupart des programmes, la seule option consistera à reporter la collation des grades jusqu’à ce que la situation d’urgence liée à la pandémie de la COVID-19 soit résolue et que les étudiants puissent achever leur programme de formation et les heures de pratique clinique supervisées par le corps professoral. Les solutions seront uniques à chaque programme selon l’état d’avancement des étudiants dans le cadre du programme de formation. Nous recommandons fortement aux programmes de mettre par écrit les stratégies qu’ils ont mises en place afin de s’assurer que les étudiants terminent leurs heures de pratique clinique sous la supervision du corps professoral, conformément au critère 1.7. Et cela s’applique à tous les changements temporaires que les programmes mettent en place pendant cette période. Alors que les programmes considèrent les ajustements temporaires qu’ils devront apporter pendant la pandémie de la COVID-19, le facteur principal à considérer du point de vue de l’agrément est de mettre par écrit la façon dont votre programme envisage :

  • les CP/IP

  • les normes d’agrément; 

  • l'objectif général de faire en sorte que les diplômés sont prêts à exercer une massothérapie sécuritaire et de qualité au public

En d’autres termes, les programmes doivent mettre par écrit la justification des ajustements temporaires qu’ils ont effectués pendant la COVID-19 de même que ce qu’ils ont réalisé, et démontrer en quoi ces changements ont été ou seront réussis afin que des rapports soient disponibles à l’intention des vérificateurs lors de leur prochain examen d’agrément préliminaire et visite des lieux. Vous avez des questions? N’hésitez pas à communiquer avec le CMTCA pour obtenir des conseils.

Vous avez des inquiétudes quant à l’approche imminente de votre date d’agrément ou de renouvellement d’agrément et que cela ne soit pas réalisable? Le CMTCA envisagera d’offrir une certaine souplesse pour réviser les dates, au besoin, en raison des conséquences de la COVID-19. Le calendrier de chaque programme est unique, toutefois, nous encourageons les programmes concernés par les dates d’examen à communiquer avec le CMTCA bien à l’avance afin de discuter de leurs préoccupations.


Veuillez communiquer avec le CMTCA si vous avez des questions!

Le CMTCA souhaite la bienvenue aux nouveaux membres du Conseil

Lors de notre assemblée générale annuelle d’avril 2020, le CMTCA a souhaité au revoir au membre du Conseil Denise Armstrong. Denise a prodigué son expertise et ses connaissances précieuses à notre Conseil depuis 2017, et elle nous manquera vraiment. Merci, Denise!    

Le CMTCA est heureux de présenter deux nouveaux membres du Conseil, Gabriel Flamminio et Andrew Lewarne :

Gabriel Flamminio pratique la massothérapie et est enseignant en massothérapie. Il a complété son baccalauréat en sciences de l’activité physique à l’université de Windsor, suivi d’un diplôme en massothérapie du Canadian College of Massage & Hydrotherapy (Newmarket). Il a également obtenu un baccalauréat en enseignement (éducation des adultes) de Brock University en 2014. Gabriel a siégé à divers conseils d’administration (à l’échelle locale, provinciale et nationale). Tout dernièrement, Gabriel assure un leadership dans le cadre du programme de massothérapie au Fanshawe College à Londres, Ontario. 

Andrew Lewarne est un massothérapeute autorisé qui a occupé plusieurs fonctions au sein de la profession, notamment en dirigeant sa propre clinique pendant 10 ans.   Andrew a rempli les fonctions de vice-président au sein du Conseil d’administration de la Registered Massage Therapists' Association of Ontario (RMTAO) et de secrétaire de l'Alliance Canadienne de Massothérapeutes (CMTA) pendant trois ans. Il a également eu l’occasion d’appuyer la profession en tant qu’examinateur pour l’Ordre des massothérapeutes de l’Ontario (CMTO). Plus récemment, il a assumé le rôle de directeur général de la RMTAO pendant cinq ans et travaille maintenant en tant que vice-président de la clinique de professionnels Sutherland-Chan en tant que responsable du développement du leadership et de franchises. Andrew est un ardent défenseur de le CMTCA depuis sa création et est très enthousiaste à l’idée de faire partie du développement et de la prestation d’importance cruciale du processus d’agrément dirigé par le CMTCA

Conseil d'administration

Q et R : Questions des éducateurs

Question 1:

Nous avons obtenu l’agrément préliminaire et devons avoir une visite des lieux. Qu’advient-il si nous ne pouvons respecter l’échéancier requis avant la date d’échéance de notre agrément préliminaire?

Le CMTCA comprend que dans le milieu de travail actuel, les visites des lieux ne sont pas possibles, et les programmes peuvent avoir besoin de plus de temps pour préparer des demandes d’agrément. Nous travaillerons avec chaque programme avec une date d’échéance à venir pour établir un plan raisonnable. Les programmes ont deux ans entre la réception de la décision relative à leur agrément préliminaire et une visite des lieux. Cela devrait offrir suffisamment de temps pour préparer la visite des lieux.

Si un programme rencontre des circonstances extraordinaires qui vous empêchent de planifier une visite des lieux dans ce délai, veuillez communiquer avec le CMTCA dès que possible et noustravaillerons avec vous pour déterminer les étapes suivantes.

Rappelez-vous, l’objectif du CMTCA est de vous aider à continuer à offrir une formation en massothérapie de la plus haute qualité possible. L’échéancier et la situation de chaque programme sont uniques. Toutefois, soyez assurés que le     CMTCA travaillera avec vous en tant que partenaire en vue d’établir des dates raisonnables selon les restrictions imposées par la pandémie de la COVID-19. 

M. Sanders, unsplash.com

Question 2:

Nous avons dû apporter de nombreux changements à la façon dont nous exécutons notre programme et évaluons les étudiants dans cette situation d’urgence. En quoi cela aura-t-il une incidence sur notre capacité d’obtenir l’agrément (ou de conserver l’agrément)?

Lorsque les visites des lieux reprendront, les vérificateurs mesureront l’incidence de la COVID-19 et les changements que vous avez apportés dans l’intérêt de la sécurité publique et comme il a été ordonné par les services de santé publique. Ils évalueront les mesures que vous avez prises afin de faire face à ces défis sans précédent et de vous assurer que vos diplômés sont dotés des compétences nécessaires pour effectuer les examens réglementaires et être prêts à l’exercice en tant que fournisseurs de soins de santé professionnels et compétents.


Nous comprenons que vous devrez apporter des changements temporaires à la façon dont vous présentez votre curricula afin de limiter le potentiel de transmission de la maladie et de respecter les directives provinciales et fédérales relatives à la COVID- 19.  Nous vous recommandons fortement de mettre par écrit ces changements temporaires à l’intention de nos vérificateurs aux fins d’examen de même que la justification des changements que vous avez apportés et les conséquences de ces changements sur les résultats d’apprentissage des étudiants. Ces dossiers seront importants à l’avenir afin de montrer aux vérificateurs du CMTCA de quelle façon votre programme est demeuré conforme aux exigences d’agrément.

Question 3:

Devons-nous aviser le CMTCA des ajustements que nous avons apportés à notre programme en raison de la pandémie de la COVID-19?

À moins que ces changements demeurent à long terme ou deviennent permanents, c’est-à-dire qu’ils demeurent en place après que les restrictions de la santé publique ont été levées, il ne s’avère pas nécessaire d’aviser le CMTCA.  

Toutefois, si les changements demeurent à long terme ou deviennent permanents, ou s’ils ont une incidence sur la conformité aux normes du CMTCA, les programmes qui détiennent des décisions relatives à l’agrément pour une durée d’un an, de trois ans ou de cinq ans doivent nous aviser par courriel, à l’adresse info@cmtca.ca

Les programmes qui ont obtenu un agrément préliminaire ne sont pas tenus de déclarer les changements temporaires au CMTCA.

Normes d'agrément du CMTCA

Le cadre décisionel du CMTCA (en anglais seulement)

C’est à votre tour. Qu’y a-t-il de nouveau à votre sujet?

Avez-vous une idée innovatrice pour la formation de la massothérapie en cette période difficile? Avez-vous une question que vous voudriez que le CMTCA aborde?

Veuillez nous faire parvenir vos commentaires ou vos questions et nous partagerons vos idées (si vous nous le permettez) et nos réponses dans les prochains numéros. Vous pouvez également nous suivre et partager vos réflexions sur Twitter.Avez-vous une idée innovatrice pour la formation de la massothérapie en cette période difficile? Avez-vous une question que vous voudriez que le CMTCA aborde?

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Follow Us
  • Twitter Basic Square

info@cmtca.ca

© 2017 by CMTCA Inc.

  • Black Twitter Icon