Agrément et massothérapie

Qu’est-ce qu’un agrément ?

L’agrément désigne l’approbation par un organisme indépendant selon laquelle un programme de formation satisfait à une norme qui a été préalablement définie. Normes d’agrément du CMTCA

La plupart des professions au Canada, en particulier dans le domaine de la santé, bénéficient d’un processus national d’agrément pour les programmes de formation. Les avantages d’un agrément national sont bien établis et comprennent :

  • la promotion d’un niveau de prestation de services commun à l’échelle nationale (étant favorable aux patients)

  • la mobilité des praticiens (étant avantageuse pour les massothérapeutes, les organismes de réglementation et l’économie nationale)

  • la disponibilité de renseignements objectifs sur la qualité du programme (étant utile aux étudiants)

  • l’amélioration de l’accès aux ressources éducatives (étant profitable aux programmes)

Le bien-fondé d’un programme national d’agrément a été largement discuté au sein de la profession de massothérapeute tout au long de son histoire au Canada.

Historique

Au fil des ans, les massothérapeutes et leurs associations professionnelles ont cherché à obtenir des normes nationales communes et une réglementation.  Actuellement, la massothérapie est régie par des lois dans seulement quatre provinces.  Dans d’autres juridictions, un certain nombre d’associations professionnelles offrent des processus d’autoréglementation volontaire pour leurs membres ; toutefois, les normes en matière de formation et de pratique varient.  Cette façon de faire ne sert ni la profession ni le bien du public.

La Colombie-Britannique a été la seule parmi les provinces réglementées à avoir un processus d’agrément pour la formation en massothérapie. Le programme d’agrément a d’abord été offert par l’organisme de réglementation, le College of Massage Therapists of British Columbia (CMTBC). Le Private Career Training Institutions Agency of BC (PCTIABC) fournissait également un agrément organisationnel. Au cours des dernières années, le CMTBC a abandonné son processus et œuvre dorénavant au soutien de l’agrément du PCTIABC.

À la suite d’une initiative soutenue par le fédéral destinée à accroître la mobilité de la main-d’œuvre conformément aux modifications apportées en 2009 à l’Accord fédéral-provincial sur le commerce intérieur, les organismes de réglementation de massothérapie ont entrepris un projet visant à harmoniser les normes grâce à l’élaboration de compétences liées à la pratique et d’indicateurs de rendement intergouvernementaux. En mars 2012, lors d’une conférence nationale avec les intervenants pour examiner les compétences liées à la pratique et les indicateurs de rendement nouvellement créés, les organismes de réglementation, les associations professionnelles et les représentants des programmes de formation de partout au pays se sont déclarés très favorables à une initiative nationale d’agrément.

En janvier 2013, la Federation of Massage Therapy Regulatory Authorities of Canada (FOMTRAC) a retenu les services d’un consultant pour créer un plan d’action axé sur les intervenants pour établir un agrément national.

Un comité national de planification de l’agrément composé de 10 membres a été mis sur pied pour fournir l’orientation du projet.

Les membres de la FOMTRAC sont le College of Massage Therapists of British Columbia (CMTBC), le College of Massage Therapists of Newfoundland & Labrador (CMTNL) et l’Ordre des massothérapeutes de l’Ontario (CMTO).

Le comité de planification s’est réuni tout au long de 2013 et a présenté les résultats de ses discussions aux intervenants du milieu scolaire et des associations des quatre coins du Canada lors d’un atelier en octobre 2013.

Un plan pour établir un processus d’agrément canadien pour les programmes de formation en massothérapie (English)

Veuillez visionner cette vidéo pour en apprendre davantage au sujet de l’agrément.

 
 

info@cmtca.ca

© 2017 by CMTCA Inc.

  • Black Twitter Icon